Le tabac, une menace pour nous tous #JournéeMondialeEnvironnement

Affiche OMS
Exemples de panneaux du CHU de Nantes
Principaux faits sur le tabagisme, la lutte antitabac et les objectifs de développement
  • La culture du tabac nécessite de grandes quantités de pesticides et d’engrais qui peuvent être toxiques et polluer les sources d’approvisionnement en eau. Chaque année, la culture du tabac utilise 4,3 millions d’hectares de terres, ce qui entraîne une déforestation à l’échelle mondiale située entre 2% et 4%. Par ailleurs, la fabrication des produits du tabac produit 2 millions de tonnes de déchets solides.
  • Le tabagisme provoque près de 6 millions de décès annuels dans le monde, chiffre qui est appelé à augmenter et pourrait atteindre plus de 8 millions de décès chaque année d’ici à 2030 sans une intensification de l’action. Le tabagisme est une menace pour tous, indépendamment du sexe, de l’âge, de la race, de la culture et de l’éducation. Il entraîne des souffrances, la maladie et la mort, appauvrit les familles et affaiblit les économies nationales.
  • Les coûts du tabagisme pour les économies nationales sont considérables en raison des coûts accrus des soins de santé et de la baisse de la productivité. Le tabagisme aggrave les inégalités en santé et la pauvreté, car les personnes les plus pauvres consacrent moins de ressources aux besoins essentiels tels que les denrées alimentaires, l’éducation et les soins de santé. Quelque 80% des décès prématurés dus au tabagisme surviennent dans les pays à revenu faible ou intermédiaire qui ont plus de difficultés à atteindre les objectifs de développement.
  • La Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac (Convention-cadre de l’OMS) dirige la lutte contre l’épidémie de tabagisme à l’échelle mondiale. La Conventioncadre de l’OMS est un traité international et compte 180 Parties (179 pays et l’Union européenne). Aujourd’hui, plus de la moitié des pays du monde représentant près de 40 % de la population mondiale (2,8 milliards de personnes) ont appliqué au moins une des mesures d’un bon rapport coût/efficacité de la Convention-cadre de l’OMS, et ce au plus haut niveau. Un nombre croissant de pays ont mis en place des dispositifs de protection afin de faire obstacle à l’ingérence de l’industrie du tabac dans les politiques gouvernementales en matière de lutte antitabac.

Source : dossier de presse de la Journée mondiale sans tabac 2017 - Organisation Mondiale de la Santé OMS

Demande par mail pour le téléchargement.